Arras Reims: Une victoire dans la douleur mais une belle preuve de caractère !


Opposées à des Pétillantes comptant trois victoires contre une défaite, tout le contraire de nos Arrageoises, les filles de Quentin Buffard ont décroché une victoire assurément importante pour le moral. Comme l’avait annoncé Christophe Humez dans la Voix du Nord, la rencontre a failli tourner à la soupe à la grimace.
Mais plus encore qu’à Calais, le groupe de Sabrina Reghaissia a démontré une force morale et une hargne qui pourraient s’avérer décisives pour la suite de la saison.
Seule ombre au tableau la blessure dans les dernières secondes d’Astan Dabo. Un choc qui a brisé tout net l’envie du groupe de communier plus encore avec le nombreux public présent dans une halle Tetelin avide de victoires et toujours prête à s’enflammer pour soutenir ses protégées.

L’adresse qui s’évanouit trop vite
Bien lancée par deux paniers successifs d’une Claire Stiévenard sur sa lancée de sa prestation à Calais, la rencontre a ensuite tourné à un festival de maladresses. Face à des Rémoises transparentes en attaque, les Arrageoises ont accumulé les maladresses. Alors qu’elles auraient pu réussir le break sur les attaques successives de Claire et Melissa il fallut se contenter d’un score de débutantes.
Après le 6-0 de 6e minute, Guapo ouvrait enfin le compteur rémois et la fin de la première période se concluait sur un 11-5 plutôt inhabituel.
Arras souffre dans le second quart temps
Peu en confiance, à l’image de la technique infligée à Sabrina, les Arrageoises perdaient alors la main mise sur la rencontre. Saint Martin, puis Guapo sonnait le réveil adverse.
Gênées par cinq fautes d’équipe dès la 14e minute, Arras assistait au retour adverse puis à la prise pouvoir de Reims 13-19, 16 -20 et 20-26 à la mi-temps.
Encore dominées à la reprise, 25-31, les arrageoises reprenaient un instant l’avantage à 33-31 avant d’être de nouveau distancées sur deux paniers à trois de points de Guapo et Devillers .
Coupées dans leur élan 33-37 Arras limitait la casse par Dabo. Avec trois points de retard 36-39 à l’entame du money time tout restait possible mais le doute s’était pourtant installé dans les tribunes.
Enfin la révolte

C’était sans compter sur la révolte initiée par Claire Stiévenard. Alignant neuf des onze points consécutifs arrageois, l’ex pensionnaire de Ligue redonnait confiance à ses coéquipières. Menant alors 48-39 Arras se libérait enfin.
Micaletto prenait la suite à trois points et en contre-attaque. Dans une salle Tetelin ne boudant pas sa joie, Reims tentait de réagir mais en vain. Après trente minutes de doutes et d’inquiétudes, les Arrageoises décrochaient leur seconde victoire de la saison. Un succès juste terni par une blessure que l’on n’espère pas trop grave pour une Astan Dabo dont les 15 rebonds et les huit points ont également été décisifs.
Pas trop de temps pour savourer la victoire
Evidemment satisfait par la victoire, Quentin Buffard, soulignait la volonté de son groupe « La première mi-temps fut la conséquence des doutes nés des trois défaites face à Montbrison, Toulouse et Calais.
Le Basket reste un sport de confiance quand elle vous fuit vous manquez des paniers qui semblent tellement faciles. C’était d’autant plus rageant qu’en défense nous étions bien dans le coup. J’avais surtout demandé à Astan à Sabrina de tout donner en défense ! »
Concernant la maladresse du début de match le technicien artésien reconnaissait qu’avec plus de réussite, l’équipe devait mener de dix à quinze points après dix minutes de jeu « A la mi-temps ! Je n’avais pourtant aucun reproche sur les choix offensifs ! »
Soulignant encore sa confiance dans un groupe qui travaille assidument le coach artésien ne pouvait que se féliciter de la révolte qui a suivie. « J’espère juste que la blessure d’Astan ne sera pas trop grave ! »
Encore privé de Ramata pour quelques semaines le groupe retrouve en effet Angers ce vendredi soir à 19 heures pour un 1er tour de la Coupe de France
Score final : Arras - Reims: 60-51
Marqueuses:
Marine 5 pts, Elise 6 pts, Melissa 11 pts, Astan 8 pts, Sabrina 2 pts, Berengère 6 pts, Claire 22 pts.Feuille Statistique Interviews:
Arras:

Résumé vidéo:


Nous tenons à remercie Alain pour l'article et les photos ainsi que Stephane pour les Vidéos.